Le marché du turf en baisse d’activité

Le marché du turf est en proie a plusieurs difficultés depuis plusieurs années quant à sa fréquentation. En effet, alors que des secteurs liés aux jeux en ligne comme les paris sportifs décollent véritablement, le turf semble souffrir davantage de difficultés à redresser la barre et a engendrer de nouveaux clients.
ouest
En réalité, l’activité du turf sur internet, c’est à dire des paris hippiques est en stagnation, voire en recul. Et les chiffres et statistiques le démontrent. Chaque année, le chiffre d’affaires généré par les courses hippiques est donc soit en stagnation soit en baisse.

Les raisons de ce déclin

Les raisons de ce déclin sont assez difficiles à expliquer. On peut évidemment citer la concurrence des autres activités de paris d’argent sur internet, comme ceux liés au foot ou au casino qui font de l’ombre aux courses de turf. De plus, il y a un certain décalage générationnel du fait que le turf est un vieux jeu d’argent qui historiquement est réservé à un autre génération. Il existe aujourd’hui une offre tellement plus importante de jeux d’argent sur internet qu’il est difficile pour le turf de régner en maitre comme cela était le cas dans les années 70. Même avec une politique de bonus agressif, le résultats n’est pas la.

L’exemple du PMU

On en veut pour preuve les résultats pour le premier trimestre du PMU dont la croissance est nulle. Ce ralentissement s’explique notamment par l’annulation début mars du Quinté + suite à la grève d’une partie des employés du PMU à Enghein qui devait abriter la course.
ouest1
Les attentats en France sont aussi une donnée qui influent sur la proposition des parieurs à miser, de manière indiscutable dans la mesure où ils se rendent nettement moins en direction des points de ventes de courses hippiques.
Espérons que le secteur sera se reprendre en innovant toujours plus sans quoi la fréquentation des turfistes risque de baisser année après année.




Pas de commentaire


Soyez le premier à commenter :)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *